Axel Pfaender

Axel Pfaender est un designer et illustrateur allemand. Après avoir fait des études d’arts appliqués, Axel entame une carrière de graphiste à Berlin. Il réalise en parallèle des illustrations, des stickers, des typographies en puisant son inspiration dans l’esthétique urbaine. En 2012, il fait partie des premiers entrepreneurs en Allemagne à se lancer sur le site de crowdfunding Kickstarter. Le succès est immédiat, les dons atteignant 20 000$ en seulement 30 jours. Naviguant entre Stuttgart et Berlin, Axel se consacre actuellement au développement de la famille des Berlin Boombox. 



// Ce qui l’anime : savoir que ses créations se retrouvent chez les gens, un peu partout dans le monde. // Ce qu’il vous souhaite : profiter de la Boombox et surtout de vous amuser « car c’est tout ce qui compte vraiment ! »


Quelle est l’idée originale qui se cache derrière la Berlin Boombox ?


J’en avais assez du design hyper minimaliste et un peu ennuyeux des enceintes pour Smartphone classiques. Je gardais la nostalgie des Ghetto Blasters de mon adolescence car à l’époque tu avais tout un tas de touches qui avaient chacune une fonction distincte. Tu pouvais même reconnaître à quoi servait un bouton grâce à son design. Alors j’ai conçu la Berlin Boombox comme un hommage à ces bonnes vieilles machines. Je voulais aussi concevoir un objet qui interpelle, qui attire la curiosité. Si tu vas dans un café avec ta Berlin Boombox, tu peux être sûr que les gens viendront te demander ce que c’est, car c’est un objet original, unique. Si tu vas dans un parc avec des enceintes classiques, personne ne s’y attardera.


 Quel est le moment le plus fort que tu as vécu au fil de ton processus créatif ?


C’est lorsque j’ai lancé le projet sur Kickstarter et que j’ai réalisé que les gens soutenaient réellement mon idée. Non seulement ils croyaient en moi, mais ils étaient même prêts à donner de l’argent pour que mon projet prenne vie. A mes yeux, c’était quelque chose de tellement inattendu… Je regardais la courbe des dons s’envoler, c’était un moment vraiment très fort pour moi.


Quel est l’endroit le plus fou dans lequel des Berlin Boombox ont atterri?


Il y a pleins d’exemples qui me viennent en tête ! S’il fallait en choisir un, je dirais que c’était il y a quelques semaines au Nigeria. Une agence de pub a customisé des BB (Berlin Boombox) pour les envoyer comme invitation à une soirée de lancement d’une marque. Les gens étaient littéralement fous des BB. Tu peux retrouver sur Instagram des centaines de photos de la soirée. C’est génial de recevoir des retours comme ça !


A quoi ressemble ton atelier ? Quelle est l’ambiance que tu crées autour de toi pour travailler ?


Mon bureau est situé à Stuttgart dans un espace de coworking. Je n’ai pas besoin de grand-chose autour de moi, si ce n’est d’un cadre en dehors de la maison pour me concentrer. Nous fabriquons les Berlin Boombox dans des ateliers partagés à Berlin. Tu as un atelier différent pour l’impression, le design, l’emballage etc.


Chez Les Cornichons, on est littéralement addict aux voyages ! Et toi, quel était ton dernier voyage? As-tu une destination à nous recommander ?


Eh bien, pour être tout à fait honnête, c’était à Berlin pour le travail! Si j’avais un endroit à vous conseiller, ce serait Naples. C’est une ville magnifique, surtout en automne… D’autant qu’il y fait encore bon à cette époque de l’année !


Après la Berlin Boombox, quelle sera ta prochaine aventure créative ?


Il ne s’agit pas vraiment d’un nouveau projet mais plutôt d’emmener le concept de la Berlin Boombox encore plus loin. Je travaille en ce moment au développement de nouvelles fonctionnalités comme le Bluetooth par exemple. Après avoir fait une longue pause sur le plan purement artistique, je recommence en ce moment à faire des illustrations, c’est ce qui me permet de booster ma créativité.


 As-tu un dernier mot pour les Cornichons ?


Je pense que la Berlin Boombox parlera d’elle-même. Tout ce que j’espère c’est que les gens profitent de leur Berlin Boombox et surtout qu’ils s’amusent avec, car c’est tout ce qui compte 


Merci Axel :)


Interview réalisée par Urielle Dutartre pour Les Cornichons.

ses produits


Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.